Erreur de Foucault sur Nietzsche et Marx

Michel Foucault a raison de dire que Nietzsche et Marx sont des maîtres du soupçon. Ils cherchent derrière les apparences les vrais réalités, ils débusquent, ils dévoilent.

 Mais les deux professent des thèses absolument antithétiques : Marx dit « regardez les dominants, ils oppriment les dominés, c’est injuste » quand Nietzsche dit « regardez les dominés, ils font pression sur les dominants, c’est contraire à la Justice ».

Les deux sont presque, à tous les points de vue, des antipodes. Marx croit en l’action des structures économiques et sociales sur la culture. Nietzsche est un des philosophes qui croit le plus fermement qu’une idée, rien qu’une seule, peut changer le monde. Si bien que Marx bâtira tout son système sur une idée de changement de classe sociale et d’économie tandis que Nietzsche ne croit qu’aux changements dans les valeurs que l’on appose sur les choses – et lance ses théories individualistes tendance darwinisme social de la Volonté de Puissance et de l’Eternel Retour.

nietzsche-16 zma-marx-jeune

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s