Sur l’amour et le droit – Michelet dans son journal

Mercredi 20 1849

Je trouvai là (dans l’amour de ma femme), plutôt j’approfondis une idée qui était en moi et que j’avais indiquée à la fin de mon livre du Prêtre : que l’amour n’est point l’absorption de la personne aimée, comme l’a cru le Moyen Âge, mais qu’au contraire il veut l’augmentation de cette personne, le développement de sa personnalité. Donc l’amour respecte le droit d’être soi ; l’amour n’est point contraire au droit. Exemple dans la religion : Dieu, qui aime l’homme, respecte en lui le droit d’être homme. Nulle contradiction entre la grâce et la loi, entre la religion et la jurisprudence. Dieu augmente le droit de l’homme. La religion est une éducation de l’homme par Dieu.

Exemple dans la politique : le sage, le lettré, le riche doit respecter le droit en celui qui n’est rien de tout cela, lui permettre d’être homme, l’aider à être homme de plus en plus, à passer de l’instinct à la science. Et lui-même il enrichit sa science des trésors de l’instinct du peuple. L’Etat est une éducation mutuelle.

Le principe de l’éducation au Moyen Âge est intéressé : c’est l’absorption. Le principe de l’éducation aux temps modernes est désintéressé : c’est la formation d’un être dont on respecte le droit, l’existence propre et l’indépendance. Ainsi l’idée du droit, le respect du droit dans l’amour, dans l’éducation, c’est l’originalité des temps modernes.

(…)

L’amour, est-ce l’unité subite, absolue ou bien l’initiation lente et progressive ? Grand problème. Nul autre n’est peut-être plus important pour le bonheur.

Michelet, Journal, Folio Classiques, p.673-674

michelet

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s