Éloge de la peste

Il faut aimer les pestes. Non pas les pestes vulgaires, celles des boîtes de nuits, à Louboutin et façons vulgaires, mais les garces un peu garçonnes manquées, avec un genre de distinction aristocratique très appréciable.

On reconnaît ses femmes à la fierté de leur allure et leur minceur de corps, parfaitement galbée, affinée, au nez cléôpatrien, à ce côté « oiseau de proie » qui les caractérisent, à leurs yeux parfois durs, parfois incroyablement charmeurs et féminins, à leur moue quand elles sont énervées.

J’aime la peste, souvent très brune de chevelure, féline, qui, tout en aimant l’homme, le déteste intimement, le haït de cette haine passionnée qui ressemble à de l’amour, parce qu’elle aime à s’y soumettre, mais dans un même mouvement, le détestant par esprit de révolte mutin et féminin, comme un félin  qui, tout en appréciant la virilité de son mâle, a des instincts agressifs envers lui qui sont le revers de la passion chez les êtres trop sensuelles.

J’aime la peste arrache-cœur, aux griffes acérées, à la peau blanche et marbrée par les coups, aux lèvres violettes tant elle a de désir.

J’aime la peste-salope, qui se vit comme une belle garce, qui ne peut que faire que d’aimer détester l’homme, comme elle aime un parfum à l’odeur trop forte pour son odorat mais dont elle ne peut se passer de s’en asperger la peau, à la façon d’une chatte reniflant à satiété les odeurs de son maître.

J’aime la peste, car elle voudrait être innocente, innocente comme une fille sans histoires, comme une simplette, mais elle ne peut s’empêcher d’être profondément féroce, intelligente par calcul, et elle aime finalement à provoquer autour d’elles scandales et remue-ménages. Dès qu’elle entre dans une pièce, tous les regards des hommes se tournent vers elles, et elle sait pertinemment qu’elle les rend fou, et elle aime ça, car ils savent qu’ils ont devant les yeux un femme de caractère, dès qu’ils aperçoivent – aussi – son beau cul rond de connasse qu’elle exhibe avec crânerie.

J’aime la peste, car elle est capable de jouer tous les rôles. Secrétaire, DRH, etc. Cette dominatrice est absolument sûre d’elle-même, très darwiniste social, hypergamique, et elle le sait, et elle en abuse, car elle connaît son pouvoir.

J’aime la peste car elle n’a qu’une parole. A la façon d’un juge, elle donne sa sentence. Et elle sait choisir. Elle choisit par un mouvement de passion, de don d’elle-même, univoque.

J’aime la peste, enfin, car c’est de ces femmes que l’on dit : « je l’ai dans la peau »… Son attractivité est magnétique, elle fascine par on ne sait quels tours de sa personnalité. Sa finesse de taille et de corps, et sa beauté racée font fondre nos énergies et naître une sorte d’ivresse folle, assimilable au véritable amour, sans pourtant qu’elle-même en soit consciente, mais elle l’aura provoqué inévitablement, par sa sensualité naturelle et son regard assassin.

C’est ce genre de femmes qu’a, en partie, mise au pinacle l’époque américaine du Jazz Age (années 1920-1930, les « Roaring Twenties », avec « Gatsby le Magnifique » par exemple). C’est cette époque qui a habillé certaines pestes du high life américain d’une manière indépassable, dans un style totalement chic, adapté à la finesse de ces personnalités.

parfum-de-la-dame-en-noir-1931-002_0

 

 

Un commentaire

  1. La question que tout le monde se pose… Est-ce que la petite peste aura gardé cette figure fraîche et malicieuse, ce qui fait tout son charme, une fois les 45 ans passés ?
    La petite peste sait se faire espiègle, la petite peste est joueuse, mais, avec le temps… Ne risquerait-elle pas de devenir tout simplement…. Chiante ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s